Historique

Le site :


Situé dans les LANDES DE LANVAUX (Morbihan), à proximité de REDON, à 2 kms de ROCHEFORT-EN-TERRE, le Parc s’étale sur 25 hectares de landes sauvages, dans l’environnement exceptionnel des anciennes carrières d’ardoises de Gwenfol. 
Il se caractérise notamment par 5 puits emplis «d’eau», dont le célèbre «Lac Bleu», surplombés par des falaises de 40m et des collines de schistes. 

Très anciennes ardoisières dont les premières traces remontent à environ 300 ans. L'exploitation cesse en 1950. Il y avait sur ce site 300 employés dont certains qui vivaient en face du Centre d'accueil. L'ardoise extraite était très souple et servait à la couverture des habitats. Elle a été primée à plusieurs reprises. L'ardoise était pure sans fossiles ni pyrite. 

Ouvert le 30 juillet 1988, le Parc nous ramène, grâce à des scènes «grandeur nature», dans le monde géologique des dinosaures (allant de 300 à 65 millions d’années avant J.C) et le monde préhistorique (allant de 500 000 à 2 000 ans avant J.C). 

 Trois phases importantes marquent la construction du Parc: 
 

  • 1988 : Création du Parc avec une présentation de la vie des premiers hommes en Bretagne sous forme de scènes de la vie quotidienne. Il s’agit de présenter une page de l’histoire de la Bretagne en privilégiant le Néolithique du fait de la proximité des menhirs de Carnac. 
     
  • 1992: Implantation de l’univers géologique – pour gommer les images fausses véhiculées sur la préhistoire (cohabitation des dinosaures et des humains …) – par des reproductions de dinosaures à l’échelle, dont le plus grand, le Brachiosaure: 14m de haut pour 23m de long! 
     
  • 2011 : Réalisation du monde des Mammifères qui ont vécu entre les dinosaures et l'homme.
     
  • 2015 : le parc se dote d'une scène vivante : animation et démonstration du Feu par percussion et friction.

 Régulièrement,  le Parc se dote de nouvelles scènes. Aujourd'hui il en compte 36.


Le créateur : Albert ROSS (cautionné par les plus grands noms de la recherche en histoire naturelle) :


  Arrière petit-fils d’Irlandais, immigrés à Saint-Malo, descendant de Corsaires Malouins, il est né aux Grottes de Bétharram (Htes-Pyr.), ce passionné d’anthropologie autodidacte s’est très tôt intéressé à l’art rupestre. Aidé par le conservateur du Musée de Préhistoire de Carnac, Anne-Elizabeth RISKINE (+), il se lance dans cette aventure en 1987.
En 1992, il s’entoure des conseils du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris pour la réalisation des dinosaures avec les conseils avisés du Professeur GOUJET.
En 1994, il réalise la scène de Néanderthal Paléolithique Moyen avec le Professeur Jean-Louis MHEIM du Musée de l'homme à Paris.