Le Parc

UNE BALADE CULTURELLE …

Le but est de conjuguer le scientifique au tourisme et l’histoire à la géographie en replaçant les dinosaures et l’homme dans leur véritable chronologie – ou contexte – historique. 
 
Dès leur arrivée, les visiteurs découvrent à l’entrée du parc, un Ptéranodon, oiseau de 7m d’envergure, qui surplombe l’un des lacs depuis le 13 mai 1998. C'est le seul à être hors du circuit pour mettre à profit la beauté de ce lac et aussi lui permettre son envol depuis un rocher. 

Viennent ensuite les Dinosaures , les animaux extraordinaires et les les premiers hommes .

… MISE EN SCENE PAR LA NATURE. 

Une flore correspondant à l’époque de la préhistoire permet aux amoureux de la nature une véritable balade certes historique mais aussi magique: ajoncs, pins, bouleaux, chênes, châtaigniers, bruyères et genêts offrent un véritable festival de senteurs et de couleurs, qui varie selon les saisons. 
 
La visite est comme un jeu de cache-cache: après avoir lu l'explication de la scène à venir, le visiteur découvre celle-ci en pleine végétation. 
 
 Animation dès l'ouverture « Le Feu à la préhistoire » tous les après-midis du mardi au dimanche
tous les jours en Juillet et Août.


PRATIQUE :
 

  • Des panneaux aux textes simples et clairs, traduits en six langues (F., D., ESP., GB., IT., NL.), remplacent les guides habituels. Ils commentent avec des références bretonnes les différentes scènes et périodes traversées. 
     
  • ​ DETAIL TRES APPRECIE : des abris-pluie et des bancs d’agrément tous les 200 mètres permettent de flâner librement quelle que soit la météo. 
     
  • ​ Grande flexibilité pour le visiteur qui, sans attendre, rentre d'emblée dans cet univers. De plus, il peut choisir son rythme de visite et éventuellement revenir sur les scènes qui l'intéressent plus particulièrement. 
     

A LA PORTEE DE TOUT LE MONDE :

Pour que chacun ait le droit de visiter ce site, Albert ROSS a veillé à ce qu’il soit fonctionnel: 

  •  parc accessible pour les poussettes et les personnes à mobilité réduite.
     
  • ​ des livrets en braille et des maquettes des scènes sont à disposition pour les mal ou non-voyants. 

 En 2007, les visiteurs peuvent se photographier, avec les scènes en arrière-plan, grâce à 3 photomatons installés tout au long du parcours.